Présentation de votre prof

Mis à jour : févr. 13



Pour compléter ma brève présentation de la rubrique "concept" je me suis dit qu'il serait intéressant de vous raconter mon parcours scolaire et professionnel pour vous expliquer ce qui m'a amené à créer Les Ateliers Machine & Bobine.

Mélanie









Découverte de la couture

Les premières années de ma vie j'ai été bercée par le bruit de la machine à coudre de

ma grand-mère qui me gardait souvent. Apparemment je restais à côté d'elle à la regarder coudre et je lui posais plein de questions. Je devais être petite lorsque j'ai réalisé mes premières créations pour mes poupées, car ma mère m'avait donné pour coudre une grosse aiguille à laine afin que je ne me pique pas. Je possédais un livre de patrons pour poupées, et je m'amusais à dessiner et à coudre leurs vêtements.

Aimant également dessiner, l'envie de devenir styliste m'est venue au collège. J'ai ensuite quitté la seconde générale afin de m'orienter dans la couture. Je passais mon temps à dessiner des vêtements et je voulais des études plus créatives. Mes études J'ai donc débuté un BEP Métiers de la Mode couture Flou, puis un Bac Pro. Mes professeurs étaient de la vieille école, j'ai appris la rigueur et la précision. Par exemple, lorsque nous avons abordé l'apprentissage des boutonnières à la main, nous devions recommencer l'exercice tous les soirs en devoirs jusqu'à ce que notre prof les trouve parfaites. Lors de ces années d'études je me suis découvert une véritable passion pour la couture. Moi qui rêvait de devenir styliste je ne me voyais plus me contenter de dessiner, et ne pas réaliser les vêtements.

Je me rends compte aujourd'hui que ces quatre années d'études m'ont inspiré dans la conception des Ateliers Machine & Bobine. Les cours de BEP étaient très techniques et mes professeurs transmettaient un savoir-faire, en gardant le côté carré des cours, mais en y intégrant la passion et un côté ludique. La couture devenait pour moi un jeu, j'aimais deviner les façons d'assembler les coutures. La prof nous avait par exemple demandé de réaliser une couture en « peau de lapin » en nous fournissant juste le patron. A nous de deviner comment faire pour assembler entièrement une encolure et une emmanchure sans avoir à faire de point main ! Un vrai casse tête quand on ne connaît pas la technique ! C'est cette notion de « couture ludique » que j'ai voulu retranscrire dans Les Ateliers Machine & Bobine. C'est toujours plus sympa d'apprendre en s'amusant !

Une de mes matières favorites en Bac Pro était l'histoire du costume. Très curieuse de

nature et aimant l'histoire je me suis vite découvert une passion pour ce domaine. La visite d'une exposition de Christian Gasc, un des plus grands costumiers français, au musée de la dentelle et de la broderie de Caudry, a été une révélation pour moi : je voulais allier couture et histoire en devenant costumière !

A vingt ans, Bac Pro mention TB en poche, j'ai quitté mon Nord natal pour étudier à Paris. J'ai intégré une école des métiers du spectacle pour obtenir un Diplôme des Métiers d'Art option costumier-réalisateur. J'y ai appris les techniques anciennes de couture, avec, comme à l'époque, beaucoup de couture à la main. Cette minutie me plaisait, comme un véritable moment de détente. J'aimais par exemple réaliser les surfils à la main. Je le découvrirai plus tard, cette technique, comme bien d'autres techniques anciennes, est encore aujourd'hui utilisée dans la Haute-Couture. Mon parcours professionnel J'ai exercé le métier passionnant de costumière durant un an, jusqu'à ce qu'une agence d'interim me propose une mission dans une des plus grandes maisons de Haute-Couture. J'avais déjà travaillé dans un petit atelier qui réalisait des ornements pour ce domaine, mais c'était la première fois que j'intégrais, toute intimidée, un atelier avec une si grande renommée. Je me revoyais plus jeune, lorsque je regardais et découpais, émerveillée, les photos des derniers défilés de cette Maison. J'ai ainsi approfondi mes techniques de couture en suivant avec admiration la transmission du savoir faire des premières mains Haute-Couture. Quel bonheur et quelle fierté de voir défiler un des modèles sur lequel j'avais travaillé ! Très vite j'ai compris que ce métier de Première main me plaisait : passion, rigueur, travail de matières et de broderies fabuleuses, puis bonheur de voir sa réalisation prendre vie sur « scène ». Cela fait maintenant huit ans que je travaille dans cette Maison en interim. Entre chaque collection je découvre d'autres ateliers de Haute-Couture ou de Prêt-à-porter de luxe et à chaque fois de nouvelles techniques et astuces de couture. Comment j'ai créé Les Ateliers Machine & Bobine Beaucoup de gens me demandaient si je donnais des cours de couture. Ils voulaient soit apprendre à faire les retouches de base, comme les ourlets, ou apprendre à se servir de leur machine à coudre. Mais à Paris, le problème du local s'est posé, et avec les collections et leurs horaires de travail, je ne pouvais pas donner de cours réguliers.

En 2015 j'ai eu l'idée de cours de couture par correspondance, donnés de manière ludique et originale. Je pourrais transmettre ma passion et ma vision de la couture dans un nouveau concept : Les Ateliers Machine & Bobine.

La première box est sortie en octobre 2018 et depuis je suis ravie d'aider des futurs passionnés à entrer dans l'univers de la couture !

52 vues

PAIEMENT SÉCURISÉ

PAR CARTE BANCAIRE

OU PAYPAL

BOX SANS

ENGAGEMENT

RÉPONSE AUX

MESSAGES

SOUS 24H

MADE IN

FRANCE

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône

© 2018-2020 par Les Ateliers Machine & Bobine

Copyright, tous droits réservés.